F89

Pierre calcaire gravée, grotte de La Marche, Lussac-les-Châteaux.
N° inventaire : F 89. Dimensions : L 50 x l 20 x E 15 cm. Poids : 18 kg. Inédite.

Cette pierre allongée n’a pas été relevée par les préhistoriens. Pourtant, elle est gravée sur ces deux faces d’unensemble de traits enchevêtrés marqués dont les significations restent encore à déchiffrer.
Renée Martine Crappier nous donne sa vision des gravures. Au recto de la pierre, elle voit à gauche, à partir d’une antérieure droite d’équidé, un animal regardant à droite, dont la tête est faite d’au moins trois tracés différents, dans lesquels elle repère le cheval et des bovidés. Sous la patte, elle s’interroge sur l’éventuelle présence d’un avant-bras humain dont la main en supination montrerait le pouce et trois doigts. À droite, elle voit un bouquetin dont les
cornes se confondent avec celles de la tête d’un deuxième bouquetin, regardant à gauche. Vue de l’autre côté, cette corne lui semble dessiner la défense d’un mammouth dont le crâne, l’oeil gauche et le cou sont lisibles. Elle repère aussi une foultitude de petits signes en (>), (<), (U), (X), (+), (V), (Y), plus ou moins partie prenante des gravures, qui pourraient dériver de cornus affrontés.

Florence Bougnoteau.
Directrice du Musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux.