Pierre calcaire gravée, grotte de La Marche, Lussac-les-Châteaux.
N° inventaire : F 94. Dimensions : L 47,5 x l 30 x E 13 cm. Poids : 16,5 kg.
Cette pierre quadrangulaire, très érodée, est gravée sur une face et présente une coloration brunâtre due à l’utilisation de couleurs ou à l’action du feu.
Léon Pales, qui l’a observée et relevée (2), souligne que les tracés y sont abondants et appuyés. Parmi eux se dégagent de nombreux « yeux circulaires ou ovalaires, sans contexte organisé ». Toutefois, dans la partie gauche de la pierre, il distingue deux visages humains représentés de profil et regardant à gauche. L’un, de petites dimensions, vient se loger à la base du cou de l’autre, plus grand et caractérisé par un œil et une oreille bien dessinés ainsi qu’un nez rectiligne et un menton fuyant. Léon Pales parle également d’un cheval qu’il ne détaille pas. La tête de ce denier semble se trouver dans la partie droite, à l’envers.
Outre les visages repérés par Léon Pales, Renée Martine Crappier voit, dans la partie droite de la pierre, une série de têtes de chevaux qui s’imbriquent avec les jambes d’une ou de deux formes humaines vues de profil droit ainsi que plusieurs petites têtes humaines et protomés de cervidés. Dans la partie centrale, elle perçoit l’arrondi d’un crâne commun à deux têtes opposées et inversées qui formerait l’arête nasale d’une troisième tête dont l’œil et la narine seraient formés par les deux cupules d’érosion.

Florence Bougnoteau. Directrice du Musée de Préhistoire de Lussac-les-Châteaux.